Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 71% de comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Comment apprendre le forex ?

apprendre forex

Apprendre le Forex n’est ni facile ni rapide. Même s’il est le plus accessible des marchés financiers, on ne peut pas bâcler son apprentissage, et espérer durer avec son premier compte. 

De nombreux traders qui ont tronqué leur formation finissent par abandonner parce qu’ils se retrouvent en terrain inconnu : piégés par la volatilité ou par une analyse technique imprécise. A partir de là, ils essaient souvent de reprendre la formation là où ils l’ont laissée, essayant de comprendre, de changer de stratégie …

Pour éviter de tomber dans cette spirale négative et changer d’approche à chaque série de trades perdants, il est impératif de ne pas tronquer sa formation avant de se lancer à fond dans le trading Forex. Voici 5 étapes à suivre pour rendre votre apprentissage plus rapide, plus complet et surtout plus sûr pour la suite de votre carrière.

Vous voulez apprendre à trader le forex comme un pro? Suivez nos cours de trading sur notre Ecole du Forex puis ceux de notre formation-phare Trader Gagnant.

1. Prendre le temps de comprendre les mécanismes du forex

Avant de choisir une formation au trading Forex, il est important que vous fassiez quelques recherches sur le marché du Forex.

C’est un marché financier qui fonctionne différemment de la plupart des autres marchés financiers, et si vous avez une expérience dans le placement de capitaux en actions avec un PEA ou une Assurance-vie, vous vous en rendrez vite compte.

Sur le marché des changes, les devises sont achetées et vendues par l’intermédiaire d’un réseau de banques (qu’on appelle le marché interbancaire des devises), et non via une plateforme centralisée comme peut l’être la Bourse de Paris avec son opérateur Euronext.

Par définition, le marché des devises est donc ce qu’on appelle un marché de gré à gré (over the counter, ou OTC). Lorsque vous tradez avec un courtier Forex comme eToro, celui-ci s’adresse en fait à un réseau de banques, qui lui offrent en retour une proposition de cours vendeur et de cours acheteur pour telle ou telle paire de devises. Cette proposition est appelée cotation et fait des banques des teneurs de marché (market maker).

Pour le trader débutant ou celui qui comment à apprendre le Forex, cela a des implications considérables :

  • Premièrement, le marché des changes est donc soumis à des logiques très diverses, qui convergent pour faire “bouger” les cours des devises.
  • Deuxièmement, le marché du forex est décentralisé entre 4 grands centres de trading, que nous citons dans l’ordre d’importance : Londres, New York, Sydney et enfin Tokyo
  • Troisièmement, le Forex peut être tradé 24h/24, contrairement aux autres marchés financiers

 

2. Découvrez les facteurs qui influencent le cours des devises

Trader le Forex s’appuie sur des prédictions de cours des paires de devises.

Ici le mot “prédictions” prend tout son sens car il s’agit de s’appuyer sur des analyses probabilistes car de nombreux facteurs peuvent les faire varier.

Comme nous l’écrivons plus haut,  le marché des changes est donc soumis à des logiques très diverses, qui convergent pour faire “bouger” les cours des devises. En somme, c’est l’offre et la demande qui influencent le plus les cours du forex.

Les intervenants sur le Forex

 

Forex : les différents intervenants sur le Forex
Intervenant Description Volume d’échanges
Banques commerciales Réseau de banques de détail 45%
Institutionnels Fonds d’investissement / spéculatifs

Fonds de pension

Assureurs

Gestionnaires de patrimoine

30%
Etats et Banques centrales Fonds souverains

Banques centrales

Institutions monétaires internationales (FMI)

10%
Courtiers Brokers Forex avec une clientèle de traders particuliers 5%
Multinationales Compagnies aériennes

Grands manufacturiers

5%
Investisseurs particuliers Traders pros

Traders comme vous

5%

(Source : Banque des Règlements Internationaux)

 

Les banques commerciales concentrent l’essentiel des transactions, ce qui est normal puisqu’elles servent de contreparties pour les échanges. Elles ont un rôle d’intermédiaire et n’ont pas le droit de faire du trading Forex pour compte propre. Comptant pour plus de 40% du volume d’échanges, leur part diminue au fil des années – fin 2004, elle était de 53% (Source : BRI). 

Les institutionnels sont la 2ème catégorie par ordre d’importance, avec 30% du volume. Fonds de pension, fonds d’assurance-vie, fonds spéculatifs, hedge funds et firmes de trading à haute fréquence composent ce panier d’acteurs d’envergure. Notez que ces acteurs ne peuvent pas trader le Forex directement et doivent passer par des banques commerciales. Leurs objectif est généralement la couverture de leurs autres portefeuilles d’actifs, notamment d’actions et de produits dérivés complexes.

Les banques centrales et les États interviennent pour stabiliser leur monnaie et préserver les économies nationales contre les mini-chocs monétaires. Leur logique est donc de contrer la volatilité induite par la spéculation.

Les courtiers Forex sont bien connus : eToro, FXCM, Admiral Markets … Ils font passer leur portefeuille d’ordres auprès du réseau interbancaire, et se rémunèrent ensuite auprès de leurs clients par des spreads ou une commission fixe par transaction. 

Les multinationales sont présentes sur le Forex non pour faire des profits mais pour stabiliser leurs achats et ventes contre l’impact des différences de change. Un fabricant automobile comme Toyota essaiera de fixer ses prix d’achats de pièces achetées en Chine (en Yuan), tout en protégeant les ventes d’autos sorties de l’usine espagnole (en Euro), afin de sécuriser les profits budgétés sur les ventes en Amérique du Nord (en Dollar américain) … 

Les investisseurs retail ou particuliers sont une catégorie récente, qui a un volume faible mais croissant : pour l’heure, ils ne représentent donc que 5% du volume des échanges en devises.

 

Influences combinées ou alternatives sur les cours

Il est très important de bien saisir les différentes logiques des forces en présence. Pour plus tard les anticiper et comprendre leurs effets sur les cours, commencez par vous familiariser avec les différentes annonces économiques et rapports :

3. Assurez-vous de comprendre les risques

Même si l’objectif du trading Forex-CFD est de gagner de l’argent, cela passe par la préservation du capital.

Il est possible que vous commenciez avec 1 000 $, de trader jusqu’à 200 000 $ pour ensuite tout perdre sur une série de trades perdants et finir avec seulement 50 000 $ sur votre compte de trading.

En soi, partir de 1 000 $ et atteindre 50 000 $ sur votre compte FXCM est impressionnant, mais pas tant que ça si vous considérez que vous êtes passé de 200 000 $ à 50 000 $, soit une perte de 75% de votre capital de trading à un moment donné !

Pour les traders pros, trader consiste à accumuler des gains et à ajuster la “perte flottante” à un montant représentant 20% de moins que le niveau le plus élevé jamais atteint par votre capital de trading. Ce niveau au plus haut est souvent appelé High Water Mark et ces 20% sont appelés Maximum drawdown par les professionnels. Retenez ces notions car elles seront fondamentales dans votre apprentissage de la gestion des risques.

Pour cette raison, les traders chevronnés surveillent constamment leurs positions ouvertes par rapport aux indicateurs suivants:

  • % du capital de trading risqué sur une seule transaction
  • % du capital de trading risqué sur toutes les transactions ouvertes
  • % du capital de trading risqué en tenant compte des devises corrélées (un peu complexe)
  • Perte flottante c’est-à-dire le drawdown (vs max drawdown)

Cela s’appelle le money management, et c’est un aspect fondamental à apprendre dans le trading Forex pour vous permettre de durer.

 

4. Établir votre profil de trader Forex

Trouver son style de trading revient globalement à choisir entre deux orientations : le trading de court terme ou le trading de moyen/long terme.

Vous pourriez adopter l’un des différents styles suivants :

 

Styles de trading : choisir entre scalping, daytrading, swing trading et trading de position
  Scalping Daytrading Swing trading Position trading
Durée d’une position Quelques secondes

Quelques minutes

Quelques heures

Quelques jours

Quelques jours

Quelques semaines voire mois

Quelques années
Fréquence de trading Plusieurs centaines par jour Une dizaine par jour Quelques trades Trades rares
Graphique 1 mn à 5 mn 15 mn à 1h 1j à 1sem 1 mois
Traits du trader Vigilant

Impatient

Vigilant Patient Orienté long-terme
Niveau de stress Haut Modéré Modéré Bas
Objectifs de gains Petits (5 – 10 pips) mais multiples Moyens (10 – 50 pips) Elevés (100 – 1000 pips) Très élevés (5 000 – 10 000 pips)
Profil / niveau Déconseillé aux traders débutants Adapté aux traders débutants Adapté à tous les profils Adapté aux traders experts

 

Pour les traders Forex débutants, il est conseillé de commencer par le daytrading. C’est un style moyenne exigeant, mais qui vous permettra de progresser vite sur tous les aspects du trading : gestion du stress, analyse technique, analyse fondamentale, money management.

 

5. Apprendre une stratégie de trading

Une fois vos recherches préliminaires faites, il vous reste à apprendre une première stratégie de trading Forex, et être coaché par un trader Forex expert.

Il est très facile d’en trouver sur le net, mais impossible d’en trouver une qui fonctionne correctement pour les particuliers, et encore plus difficile d’en trouver une pour apprendre à trader forex.

Nous avons conçu pour vous une formation en vidéo, appelée Trader Gagnant. Nous en reprenons de nombreux éléments dans notre École du Forex.

Formation Vidéo Forex