Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 71% de comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Cours n°28 : Utilisation du carry trade sur le Forex

Si vous cherchez une manière différente d’aborder le trading sur le Forex, par rapport à la méthode classique de spéculation sur l’appréciation ou la dépréciation d’une devise par rapport à une autre, le carry trade pourrait vous plaire. Découvrez-en plus à ce sujet dans la suite de ce dernier cours.

 

carry trade forex

 

Quel est le principe du carry trade ?

Le carry trade est une technique de trading qui consiste à tirer profit des différences de taux d’intérêt entre devises.

La manière la plus classique de pratiquer le carry trade est appelée « carry trade positif ». Cette méthode de trading consiste à emprunter de l’argent en prenant une position vendeuse sur une devise à faible taux d’intérêt, pour le placer en prenant une position acheteuse sur une devise à taux d’intérêt plus élevé.

En faisant cela, le trader bénéficie de la différence de taux d’intérêt entre les deux devises. Par exemple, en empruntant dans une devise au taux de 1%, pour acheter une autre devise au taux de 7%, le trader reçoit la différence, soit 6% de son investissement.

En carry trade, on peut donc classer les devises en 2 catégories distinctes :

  • Les devises à faible taux d’intérêt sont appelées devises de funding. Historiquement, la devise la plus empruntée est le yen, en conséquence de la politique monétaire japonaise. Le dollar américain fait également partie de cette catégorie depuis la crise de 2008 et la baisse des taux associée.
  • Les devises à fort taux d’intérêt sont appelées devises de carry. Ces devises ont souvent évoluées, en fonction des modifications des différentes politiques monétaires. Les plus rentables sont généralement les devises des pays émergents telles que le rand sud-africain, le real brésilien, le forint hongrois, le dollar néo-zélandais, ou encore la livre turque.

Certains pays, lorsqu’ils veulent faire entrer des capitaux, peuvent utiliser cette stratégie d’augmentation du taux d’intérêt de leur devise pour attirer des investisseurs.

Pour le trader, il est également possible de procéder différemment, en faisant ce que l’on appelle un carry trade « négatif ». Le trader empruntera dans une devise à taux d’intérêt élevé, et achètera une devise à taux d’intérêt plus faible. Pour cela, on sélectionnera généralement des devises avec un écart de taux d’intérêt moins important, en émettant l’hypothèse que la devise ayant le taux d’intérêt le plus faible va s’apprécier par rapport à l’autre. Dans ce cas, au lieu de recevoir des intérêts, on commence par en payer. Cette pratique est cependant bien moins courante.

 

Quels sont les avantages du carry trade ?

Vous l’avez compris, dans le cas du carry trade positif sur lequel nous allons nous concentrer ici, si la devise avec le taux d’intérêt le plus élevé sur laquelle on est positionné à l’achat est restée stable par rapport à la devise dans laquelle on emprunte, alors on est gagnant. Tant que le différentiel de rendement ne s’inverse pas, on réalise du profit en touchant des intérêts qui correspondent à la différence entre les taux des deux devises.

Mais le carry trade peut nous faire profiter d’un bénéfice double. En effet, les devises à fort taux d’intérêt ont tendance à attirer les investisseurs. Cela entraîne donc une augmentation de la demande pour ces devises par rapport à d’autres, et a pour effet de faire monter leurs cours. Dans ce cas, si la devise sur laquelle on est positionné à l’achat s’est appréciée, on bénéficie des intérêts, et en plus notre capital augmente grâce à l’évolution positive du cours.

Un autre avantage du carry trade est qu’il s’agit d’un investissement à moyen terme. La pratique de ce type de trading ne nécessite pas d’être actif au quotidien, et est donc tout indiquée aux traders ne disposant pas de beaucoup de temps.

Le nombre d’opérations est lui aussi réduit en comparaison avec une stratégie de day trading ou de scalping par exemple, ce qui limite grandement les frais de courtage.

 

Quels sont les risques associés à la pratique du carry trade ?

Cependant, si le carry trade peut offrir des opportunités intéressantes, cette pratique n’est pas sans risque.

Même si les devises à fort taux d’intérêt ont tendance à voir leurs cours monter, cela n’est pas systématiquement le cas. Il faut être conscient que toute devise peut s’affaiblir, suite à un événement majeur entraînant une crise par exemple. En cas de dépréciation trop importante de la devise de carry par rapport à la devise de funding, les gains issus de l’écart de taux d’intérêt pourraient être effacés, et un risque de perte en capital existe également.

Ce risque de dépréciation est d’autant plus présent pour les devises de pays ayant déjà une économie fragile. Cela concerne principalement les devises « exotiques », de pays émergents, généralement très rémunératrices, mais très risquées également car peu stables. Pour limiter ce risque, il est préférable de rester sur des valeurs sûres, des devises majeures : EUR / USD / GBP / JPY / CHF / AUD / CAD / NZD… Il est également important de se diversifier, en sélectionnant plusieurs paires de devises, aussi décorrélées que possible.

En carry trade, comme en trading d’une manière générale, il faudra rester prudent sur l’effet de levier utilisé. Des mouvements forts peuvent toujours se produire en un court espace de temps, et un mouvement de ce type associé à un effet de levier important peut avoir des effets dévastateurs.

 

Analyse fondalementale et carry trade

Pour pratiquer le carry trade avec succès, plutôt que surveiller les graphiques, il faudra suivre de près les indicateurs économiques des pays dont on trade les devises.

Les politiques monétaires peuvent évoluer, et faire varier les taux d’intérêt, ce qui peut directement impacter notre investissement. Il faut donc procéder à une analyse fondamentale à moyen terme, et surveiller les décisions des banques centrales, qui peuvent faire évoluer les taux directeurs.

L’une des principales armes du pratiquant de carry trade sera donc le calendrier économique, qu’il devra toujours surveiller du coin de l’œil.

Formation Vidéo Forex